La parodontite

La parodontite

La parodontite

 comblement-osseux.jpg

La parodontite est une maladie grave qui a des répercussions irréversibles sur la santé bucco-dentaire d’une personne. Cette maladie cause la perte de dents. Les tissus de la dent se détachent progressivement de la dent et des poches se forment. Une infection survient car les bactéries se logent facilement dans ces poches. Un traitement pour une la parodontite avancée se fait en plusieurs étapes et sur une longue durée. La prescription de médicaments est la 1ère étape avant d’entamer une chirurgie. Le parodontiste décide du traitement en faisant un diagnostic sur la maladie des gencives.

Les causes de la parodontite

La parodontite est causée par les débuts de la gingivite. Ses symptômes sont la sensibilité accrue des gencives accompagnée par des saignements. Ces symptômes créant des poches entre les gencives et les dents favorisent l’infection. Cette infection s’aggrave en s’incrustant sous la marge gingivale. La parodontite s’établit ainsi en détruisant les tissus, les ligaments et les os dans la bouche. En progressant, la parodontite cause la perte des dents.

Les signes de la parodontite

le-comblement-osseux.jpg

On peut diagnostiquer une parodontite quand on éprouve de la douleur durant la mastication. On peut constater le mauvais alignement des dents. On peut constater une récession gingivale. Des poches entre les dents et les gencives se forment. La mauvaise haleine persiste. Des plaies se forment à l’intérieur de la bouche. Les dents bougent et deviennent sensibles.
Détecter précocement les causes et les manifestations de la maladie parodontale c’est pouvoir agir efficacement dans la prise en charge et la mise en place d’un traitement.

Le traitement de la parodontite

 sinus-lift.png

Une fois que la gingivite s’installe et progresse en parodontite, un traitement en profondeur est nécessaire. La maladie est compliquée et difficile à traiter. Les traitements parodontaux sont indispensables et prodigués par un hygiéniste et un dentiste. Les soins sont particuliers et parfois une chirurgie est pratiquée. Le dentiste évaluera la gravité de l’infection et mettra en place un traitement adapté.

Plusieurs options sont envisagées selon le degré de gravité de la maladie. On citera le détartrage et surfaçage radiculaire qui se font en deux étapes. Le détartrage qui consiste à gratter le tartre accumulé sur les dents et en dessous de la marge gingivale. La seconde étape c’est le polissage et le lissage des rugosités présentes sur les racines des dents. Cet acte repousse les bactéries et réduit l’accumulation de la plaque dentaire.

Si après le nettoyage, l’inflammation des gencives et des poches persiste, la chirurgie à lambeau est pratiquée par le dentiste. Cette intervention consiste à extraire le tartre formé à l’intérieur des poches et visible le long des dents puis ces dernières seront suturées de manière à ce que les tissus des gencives se collent aux dents à nouveau.

Lorsque les os et les tissus sont gravement atteints et détruits par la parodontite, une greffe des os et des tissus est nécessaire pour les remplacer. La pratique de la régénération tissulaire guidée peut se faire afin d’insérer une petite pièce de membrane entre le maxillaire et la gencive afin que l’os et le tissu se régénèrent. L’application du gel doxycycline vise à détruire les bactéries et à réduire les poches. L’utilisation du gel se fait progressivement pour une période d’une semaine. La pastille de chlorhexidine consiste à libéré graduellement un agent antimicrobien. La pastille de gélatine est placée dans une poche de tissu à placer à la marge gingivale après détartrage et surfaçage circulaire. Après détartrage et surfaçage circulaire, l’utilisation de microsphères de minocycline peut être pratiquée. Cela consiste à insérer des particules contenant un antibiotique, la minocycline, dans les poches de tissu.

Et enfin, la pilule de doxycycline peut contribuer à empêcher les enzymes hyperactives d’abîmer les tissus des gencives après les soins d’une maladie de la gencive. La prise de cette pilule se fait après le détartrage et le surfaçage radiculaire.

Les mesures de prévention de la parodontite

Le meilleur moyen de lutter contre cette maladie parodontale est c’est la prévention par une hygiène bucco-dentaire irréprochable. En effet, les traitements contre la parodontite sont coûteux, douloureux et longs. Se brosser les dents en utilisant de la soie dentaire et une bonne dentifrice est efficace surtout si l’infection n’a pas encore pris de l’ampleur. Se brosser les dents régulièrement et soigneusement vise à empêcher l’accumulation des bactéries sous la marge gingivale et par là-même soigner une forme précoce de la maladie parodontale.

Consulter son dentiste et son hygiéniste dès qu’on suspecte une gingivite. Cette forme précoce de la parodontite peut être prise en charge pour éviter que l’infection se propage et qu’il soit nécessaire de se faire poser des implants dentaires en Hongrie. Le dentiste peut préconiser un traitement léger dès que la maladie est détectée à temps. Dans ce cas, le patient peut faire un traitement à domicile en utilisant simplement de la soie dentaire, du dentifrice et un rince-bouche. Si la maladie n’est pas importante, une visite chez un hygiéniste peut être suffisante.