L’accès aux soins en France

L’accès aux soins en France

soins-dentaires-étranger

Les soins dentaires sont de plus en plus incasseible en France. Beaucoup de français ne font plus confiance au système de la santé. Et par faute de moyens et la cherté des soins les patients ne peuvent plus accéder les hôpitaux et les centres de soins. Des mesures ont été entreprises pour y remédier. D’où la création de la Couverture Maladie Universelle ou CMU de base et la Couverture Maladie Universelle Complémentaire, CMU-C pour que les patients puissent bénéficier de soins.

Le rôle de la CMU de base

Grâce à cette formule, toute personne ayant la nationalité française ou étrangère, peut accéder à l’assurance maladie si toutefois elle n’est pas encore prise en charge par un régime de sécurité sociale. Si vous résidez en France depuis plus de 3 mois, et ce de manière régulière et stable, avec ou sans domicile fixe, vous y avez droit. L’assurance maladie est gratuite pour les assurés ayant un salaire annuel inférieur à un plafond déterminé. Au-delà de ce plafond, les assurés doivent moyenner d’une cotisation.

Le fonctionnement de la CMU Complémentaire

La CMU complémentaire est un complément à l’assurance santé. Elle est gratuite et prend en charge certains soins et actes non couverts par les régimes d’assurance maladie obligatoire. Les bénéficiaires de la CMU complémentaire peuvent être pris en charge à 100% sur leurs dépenses de santé, sans avance des frais, incluant la part non remboursée par la sécurité sociale.

Comment obtenir ces avantages ?

Pour avoir accès à cette CMU Complémentaire et bénéficier de ces avantages, présenter la carte vitale et l’attestation de droits à la CMU Complémentaires est obligatoire durant la consultation auprès d’un professionnel de santé. La validité de la CMU Complémentaire est d’un an. Des plafonds annuels de ressources sont fixés. Le montant des plafonds est différent pour les français résidant en Métropole et ceux résidant en Outre-Mer. Le plafond annuel est défini en fonction de la composition familiale.

Les réformes dans les accès aux soins

Afin de simplifier les démarches, la CMU a été remplacée par la PUMA, Protection Universelle Maladie, au 1er janvier 2016. Avec cette réforme, toute personne exerçant une activité professionnelle stable et régulière peut bénéficier d’une prise en charge sur les frais de santé. Les modalités d’ouverture des droits sont facilitées. Les frais de santé pour les personnes sans activité professionnelle sont toujours remboursés en justifiant leur résidence stable et régulière en France.
Depuis le 1er janvier 2016 toujours, la mutuelle d’entreprise est obligatoire. Les employeurs dans le secteur privé doivent allouer une mutuelle d’entreprise à leurs salariés qui n’en sont pas encore dotés. La mutuelle doit répondre aux garanties imposées par la loi et doit couvrir :
-la totalité du ticket modérateur sur les consultations, les actes et les prestations remboursables par l’assurance maladie obligatoire ;
-le forfait journalier hospitalier ;
-les frais d’optique.
Le but de la réforme étant de faciliter l’obtention d’une couverture santé complémentaire. Le rôle fondamental de la complémentaire santé est de favoriser l’accès aux soins pour tous.